Ennahda ne participera pas à la présidentielle en Tunisie

le
0

TUNIS, 7 septembre (Reuters) - Le parti Ennahda, principale formation islamiste en Tunisie, a annoncé dimanche qu'il ne présenterait pas de candidat à l'élection présidentielle de novembre afin de faciliter la formation d'un gouvernement représentant tous les Tunisiens. "Nous voulons adresser un message positif au peuple tunisien et aux hommes politiques. Nous ne voulons pas dominer tous les scrutins, dans la mesure où Ennahda va être largement représenté lors des élections parlementaires le mois prochain", a indiqué Zied Ladhari, porte-parole du parti. Ennahda est présenté comme l'un des deux favoris pour les prochaines législatives et a de fortes chances de voir le futur Premier ministre choisi dans ses rangs. Les partis d'opposition font valoir que la domination exercée par Ennahda sur le dernier gouvernement avait quasiment fait dérailler la transition démocratique du pays. Ennahda avait remporté les premières élections libres organisées après la chute de Zine ben Ali en 2011 et ses adversaires politiques l'avaient accusé de vouloir sanctuariser son pouvoir au détriment d'une large partie de la population urbaine laïque. Le président tunisien a la prérogative de nomination des hauts dirigeants militaires et des diplomates ainsi que la désignation du chef du gouvernement. Céder cette fonction à un autre candidat après le scrutin du 23 novembre signifierait que le parti islamiste souhaite éviter de répéter les mêmes erreurs, surtout s'il remporte les élections législatives. (Tarek Amara; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant