Enlèvement de Berenyss : l'homme interpellé suspecté d'agression sexuelle

le
0
Une avancée déterminante a été réalisée dans l'enquête sur l'enlèvement la semaine dernière de Berenyss, 7 ans, a annoncé mardi le procureur de Briey (Meurthe-et-Moselle).
Une avancée déterminante a été réalisée dans l'enquête sur l'enlèvement la semaine dernière de Berenyss, 7 ans, a annoncé mardi le procureur de Briey (Meurthe-et-Moselle).

L'ADN a parlé dans l'affaire Berenyss, enlevée jeudi en Meurthe-et-Moselle puis relâchée : un agriculteur dont l'empreinte a été retrouvée sur les sous-vêtements de la fillette a été interpellé mardi dans la Meuse et devrait être mis en examen pour enlèvement, séquestration et agression sexuelle. Le suspect, un père de trois enfants proche de la cinquantaine, a été interpellé mardi à l'aube à son domicile de Montzéville, près de Verdun, par le GIGN, a déclaré le procureur de Briey, Yves Le Clair. Le GIGN est intervenu, car l'homme avait des antécédents de violences avec armes, mais il n'a pas opposé de résistance. Pour le moment, il est dans le "déni complet", a relevé le procureur. Mais son ADN correspond à celui isolé sur les vêtements et sous-vêtements de la fillette, ce qui en fait "l'élément déterminant" dans l'enquête, selon le procureur.

Une fourgonnette blanche semblable à celle recherchée par les enquêteurs a également été retrouvée à son domicile, une maison en état de délabrement sur laquelle les enquêteurs ont posé des scellés. À l'issue de sa garde à vue qui devrait s'achever mercredi, "il sera déféré et présenté à un juge d'instruction dans le cadre d'une information judiciaire qui va être ouverte des chefs d'enlèvement et séquestration avec libération avant le septième jour et d'agression sexuelle sur mineure", a ajouté le procureur.

Pas de violences

L'homme est soupçonné d'avoir enlevé...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant