ENI vise les richesses du Libéria

le
0

(Commodesk) La compagnie ENI a annoncé jeudi 2 août l'achat auprès de Chevron de parts dans trois zones de prospection d'hydrocarbures au large du Libéria. Celles-ci sont situées à une profondeur variant entre 0 et 3.000 mètres et seront explorées par une joint-venture, dont la firme italienne détient désormais 25%, en compagnie de Chevron (45%) et du nigérian Oranto Petroleum (30%).

Il s'agit du premier investissement d'ENI au Libéria. L'exploitation pétrolière n'a pas encore débuté dans le pays, mais les réserves seraient très prometteuses. Anadarko et Chevron, notamment, ont commencé à explorer dans les eaux territoriales libériennes l'an dernier.

L'ENI annonce une production de 450.000 barils d'équivalent pétrole par jour en Afrique subsaharienne, grâce à ses gisements en Angola, au Congo, au Nigéria ou encore en République démocratique du Congo.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant