Eni signe un accord d'exploration de 4 milliards avec l'Ukraine

le
0

KIEV (Reuters) - L'Ukraine a signé un accord de quatre milliards de dollars (2,94 milliards d'euros) de partage de production de gaz et de pétrole en Mer Noire avec Eni, a annoncé mercredi le groupe pétrolier italien.

La zone, en Crimée Occidentale, représente une surface de 1.400 kilomètres carrés.

Eni sera l'opérateur à 50% de ce projet dans lequel EDF est présent à 5%. Les groupes publics Vody Ukrainy et Chornomornaftogaz en détiennent respectivement 35% et 10%.

L'Ukraine importe la majorité de son gaz et de son pétrole de Russie, accusée d'utiliser ses exportations d'énergie pour exercer des pressions politiques sur l'ancien membre du bloc soviétique.

Le pays dit payer une facture beaucoup plus élevée que les autres pays européens, Kiev devant débourser 400 dollars par millier de mètres cubes de gaz en vertu d'une convention signée en 2009 et que le pays n'a pas su renégocier.

Selon le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, les pays européens payent en moyenne 370 dollars pour le même volume.

L'accord que l'Ukraine s'apprête à conclure avec EDF et Eni est donc primordial pour ce pays qui cherche à rompre avec sa dépendance à l'égard des sources d'énergies russes.

Kiev a signé ce mois-ci un contrat d'un montant de 10 milliards de dollars avec l'américain Chevon pour la production de gaz de schiste. L'Ukraine avait auparavant conclu un accord d'un montant similaire avec Royal Dutch Shell pour l'exploration de gaz de schiste dans l'est du pays.

Pavel Polityuk, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant