Eni réduit dividende et dépenses pour stimuler la croissance

le
0
ENI RÉDUIT SON DIVIDENDE
ENI RÉDUIT SON DIVIDENDE

MILAN (Reuters) - Le groupe pétrolier et gazier italien Eni a réduit son dividende et suspendu un programme de rachat d'actions vendredi dans le cadre d'initiatives visant à compenser la chute des prix pétroliers et à raviver la croissance dans son coeur de métier.

Le premier groupe coté italien va verser cette année un dividende de 0,80 euro par action, contre 1,12 euro en 2014, a dit son administrateur délégué, Claudio Descalzi.

Eni va parallèlement réduire ses investissements de 17% sur la période 2015-2018, à environ 48 milliards d'euros, et céder des actifs pour un montant de huit milliards.

A la Bourse de Milan, l'action décroche de 4,23% à 15,64 euros à environ une heure de la clôture.

La chute du cours de l'or noir depuis son pic de juin a mis à rude épreuve la génération de trésorerie des entreprises du secteur, poussant bon nombre d'entre elles à réduire leurs coûts et leurs investissements.

Plusieurs grandes compagnies ont annoncé des coupes de 10 à 15% dans leurs dépenses et d'autres ont gelé leurs programmes de rachats d'actions ou opté pour un paiement du dividende en titre et non plus en numéraire.

Eni, qui met de plus en plus l'accent sur ses activités d'exploration et de production, a dit viser désormais une croissance de la production de 3,5% par an, contre 3% dans ses prévisions pour le plan 2014-2017.

(Stephen Jewkes; Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant