ENI fait son entrée à Chypre

le
0

Commodesk - La production gazière avance à petit pas au large de Chypre. L'île de la Méditerranée a pour objectif de débuter l'extraction de gaz offshore d'ici à la fin de la décennie, et a planifié la construction d'une usine de liquéfaction de gaz.

La 24 janvier, ENI a signé pour la première fois un contrat d'exploration et de production avec le ministère chypriote du Commerce et de l'Industrie. L'accord concerne les trois zones de prospection que la compagnie publique italienne s'est vue attribuer l'an dernier, dans le cadre d'une joint-venture avec le coréen Kogas. ENI, qui possède 80% des parts, est l'opérateur.

Chypre souhaite profiter de ces richesses naturelles pour accélérer le développement du pays et devenir exportateur net de gaz. Aujourd'hui, cet Etat importe la totalité de sa consommation.

Pour le moment, cinq licences offshore ont été attribuées par Nicosie. Outre ENI et Kogas, les titulaires sont l'américain Noble Energy, le français Total, ainsi que les russes Novatec et GPB. Les réserves du pays sont évaluées à 420 milliards de mètres cubes, et de nouvelles découvertes sont attendues ces prochaines années, grâce à l'attribution des concessions.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant