Eni anticipe une croissance de sa production grâce à la Libye

le
1
BAISSE DU BÉNÉFICE NET D'ENI AU 4E TRIMESTRE
BAISSE DU BÉNÉFICE NET D'ENI AU 4E TRIMESTRE

MILAN (Reuters) - Eni anticipe une croissance de la production cette année grâce surtout à la reprise progressive de celle de la Libye, qui reviendrait à ses niveaux antérieurs à la guerre civile au second semestre.

Eni, premier pétrolier et gazier étranger en Libye, a déclaré mercredi que sa production locale était rétablie à 80%. Avant le conflit, Eni produisait en Libye 270.000 barils de pétrole par jour (bpj).

Le groupe italien, qui vise une croissance de la production de 3% par an jusqu'en 2014, a précisé dans un communiqué que sa production pétrolière et gazière avait diminué de 14% au quatrième trimestre, à 1,68 million bpj.

Le bénéfice net ajusté a baissé de 9,5% sur le trimestre, les mauvaises performances du gaz et du raffinage ayant surpassé la hausse des prix du pétrole et la croissance de la production libyenne.

Eni, septième pétrolier mondial coté, a fait état d'un bénéfice de 1,54 milliard d'euros, supérieur au consensus Thomson Reuters de 1,46 milliard.

Eni a ajouté qu'il verserait un dividende en hausse sur ses résultats de 2011, de 1,04 euro par action.

Les ventes de gaz devraient être cette année globalement du même ordre que celles de 2011, a encore dit Eni, qui entend renégocier les contrats à long terme, dont les prix sont bloqués.

Après des négociations fructueuses avec l'Algérie, les discussions avec le russe Gazprom sont la prochaine étape clé.

Stephen Jewkes, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Natalie Huet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • T20 le mercredi 15 fév 2012 à 09:44

    Espérons que cà fera baisser les cours du baril en Europe!