Engorgement des ports céréaliers au Brésil

le
0

Commodesk - D'après l'agence maritime Unimar, 1,19 million de tonnes de céréales, principalement du maïs, était en attente de chargement le 20 novembre au port brésilien de Santos, et 693.000 tonnes à Paranagua, le 2e terminal céréalier majeur. Sur ce total, l'agence recensait sept navires affrétés par Louis Dreyfus et six par Glencore.

Le maïs en partance du Brésil pour le négociant suisse Louis Dreyfus se monte à 327.750 tonnes dans les 30 prochains jours.

La situation habituelle en cette saison est aggravée à Paranagua, où un couloir réservé au dédouanement des exportations est fermé, et par le fait que les deux terminaux ont observé des jours fériés comme la fête de la Conscience noire de Sao Paulo.

Le Brésil pourrait exporter 15 millions de tonnes de maïs en 2012-2013, selon la Conab.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant