Engin suspect en Allemagne: la police en quête d'explication

le , mis à jour le
0
Des policiers patrouillent dans le marché de Noël de Potsdam où un engin suspect a été découvert, le 1er décembre 2017 ( AFP / Adam BERRY )
Des policiers patrouillent dans le marché de Noël de Potsdam où un engin suspect a été découvert, le 1er décembre 2017 ( AFP / Adam BERRY )

La police allemande recherchait samedi l'expéditeur d'un engin suspect découvert la veille à Potsdam, près de Berlin, tout en estimant "peu probable" que le marché de Noël situé à proximité en ait été la cible.

"Les investigations se poursuivent dans toutes les directions", a annoncé à la mi-journée la police de l'Etat-région du Brandebourg (est) sur Twitter, alors que l'objet a été neutralisé vendredi soir, mais aucun suspect n'a été interpellé.

Des voitures de police près d'un marché de Noël de Potsdam, près de Berlin, après la d&
Des voitures de police près d'un marché de Noël de Potsdam, près de Berlin, après la découverte d'un explosif, le 1er décembre 2017 ( dpa/AFP / Christian Pörschmann )

Le dépôt de ce colis dans une pharmacie située à proximité immédiate d'un marché de Noël avait fait redouter un projet d'attentat rappelant celui commis l'an dernier au camion-bélier contre un marché similaire de la capitale.

Mais "selon les premiers éléments de l'enquête", il apparaît "peu probable" que le marché de Noël de cette ville touristique et cossue, connue pour son château de Sanssouci, "ait été visé", poursuit la police sur Twitter.

Le marché de Noël, qui n'avait été que partiellement évacué vendredi, doit d'ailleurs "rouvrir normalement" samedi, avec une "présence policière renforcée", avait indiqué dans la matinée une porte-parole de la police à l'AFP.

Les enquêteurs s'efforcent toujours d'identifier l'expéditeur d'un paquet livré vendredi dans cette pharmacie du centre-ville, dont un employé avait alerté la police.

Selon les autorités locales, l'objet suspect est "cylindrique avec des câbles, des batteries et des clous", et contenait "vraisemblablement" de la poudre mais pas de détonateur.

Il y a près d'un an, le marché de Noël de Berlin avait été le théâtre d'une attaque au camion-bélier le 19 décembre 2016, faisant 12 morts et plus de 70 blessés.

L'auteur de l'attentat islamiste, le Tunisien Anis Amri, avait pris la fuite, avant d'être tué quelques jours plus tard en Italie.

L'attaque jihadiste de Berlin, revendiquée par l'organisation Etat islamique (EI), est à ce jour la plus meurtrière jamais commise sur le sol allemand, mais l'Allemagne a aussi été la cible de plusieurs attaques revendiquées par l'EI depuis deux ans.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant