Engie: pourrait abandonner son projet nucléaire en Turquie.

le
0

(CercleFinance.com) - Selon le Figaro, le virage stratégique qu'Engie a engagé pourrait sonner le glas de ses ambitions nucléaires en Turquie.

Depuis qu'Isabelle Kocher en est la directrice générale, l'énergéticien a entrepris de se recentrer sur trois grands métiers : les énergies renouvelables, le gaz et les infrastructures qui lui sont liées, et enfin les services énergétiques.

Dans ce contexte, d'autres activités risquent de rester sur le bord de la route. “Le nucléaire en Turquie devrait rentrer dans cette catégorie”, affirme le Figaro. Selon un accord datant de 2015, Engie devait construire (de concert avec Mitsubishi) puis exploiter une centrale nucléaire à Sinop, dans le Nord du pays. Le parlement turc a donné son aval.

Et maintenant ? Selon le Figaro, Engie poursuit les études de faisabilité et ne commente pas, peut-être afin de ne pas froisser Ankara. Mais étant donné sa nouvelle orientation, le groupe préférerait peut-être limiter son exposition nucléaire aux centrales belges d'Electrabel. A suivre.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant