Engie-La CGT dit craindre 10.000 suppressions de postes en 3 ans

le
2
    PARIS, 8 juin (Reuters) - La CGT a annoncé mercredi que, 
selon ses estimations, près de 10.000 postes pourraient être 
supprimés en trois chez Engie  ENGIE.PA  dans le cadre du plan 
d'économies lancé par l'énergéticien. 
    Engie a annoncé en début d'année un programme de 
"performance", Lean 2018, visant des économies récurrentes sur 
ses coûts opérationnels dont l'impact cumulé net sur l'Ebitda du 
groupe doit atteindre 1 milliard d'euros à horizon 2018. 
  
    "Sur l'ensemble du groupe, le plan 'Lean' représenterait 
plus de 10.000 suppressions d'emplois (estimation sur la base 
des gains attendus)", indique la CGT dans un communiqué. 
    Selon une porte-parole d'Engie, ce chiffre "ne correspond à 
rien" au sein du groupe et, si des "adaptations" de certains 
métiers seront nécessaires, aucun plan global de suppressions de 
postes n'est envisagé. 
    Engie employait près de 155.000 personnes à fin 2015, dont 
74.000 en France.   
 
 (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brenot il y a 6 mois

    La CGT détruit des milliers d'emplois dans les TPE et PME avec des grèves de privilégiés qui mettent par terre des entreprises entières.

  • M8216083 il y a 6 mois

    Ca veut dire qu'un collaborateur Engie coute 100 000 euros par an ?