Enfants retirés à des Roms : Dublin accusé de discrimination

le
0
Le gouvernement irlandais fait face aux critiques après deux cas d'enfants blonds retirés cette semaine puis rendus à leurs familles roms, dans la foulée de l'affaire Maria en Grèce.

Excès de zèle ou véritable discrimination ethnique? Le gouvernement irlandais est sous le feu des critiques ce jeudi après deux cas d'enfants blonds retirés puis rendus à leurs familles roms en moins d'une semaine. Mercredi, en effet, la police irlandaise a remis à leurs parents respectifs une fillette de 7 ans habitant Tallaght, dans la banlieue sud de Dublin, et un garçon de deux ans vivant à Athlone, au centre du pays. Ces deux enfants avaient été éloignés pour la même raison: ils étaient blonds aux yeux clairs, contrairement à leurs parents. À chaque fois, des tests ADN ont finalement prouvé que les couples de Roms étaient bien les parents.

Ces erreurs embarrassantes ont une résonnance toute particulière, à l'heure où l'affaire de l'«ange blond» passionne la Grèce. Le 16...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant