Enertime : valoriser la chaleur en Bourse

le
0
Enertime conçoit des machines capables de transformer la chaleur en électricité. (© Enertime)
Enertime conçoit des machines capables de transformer la chaleur en électricité. (© Enertime)

La petite société d’ingénieurs ne promet pas monts et merveilles. Juste une technologie «qui arrive au bon moment», selon  son PDG et cofondateur, Gilles David. Enertime conçoit des machines capables de transformer la chaleur en électricité. Le principe est le même que pour les centrales à vapeur : un liquide gazéifié produit de l’électricité via une turbine et un alternateur.

Sauf que l'entreprise remplace l’eau par un fluide organique de type réfrigérant qui a deux avantages. Il permet de générer de l’énergie avec de faibles niveaux de chaleur (80 à 300 degrés celsius) et n’est pas inflammable. Deux points essentiels pour attaquer, entre autre, le marché, en plein essor, de la récupération de chaleur dans les réseaux industriels.

Le groupe y a d’ailleurs remporté plusieurs contrats pour un montant cumulé supérieur à 7 millions d’euros. Les marchés de la géothermie et de la cogénération (chaleur et électricité) via la biomasse sont également visés.

Pour poursuivre son développement commercial, la société a besoin de 5 millions d’euros qu’elle espère obtenir via une augmentation de capital dans le cadre de son introduction en bourse. Faut-il croire à ce projet industriel qui ne repose pas sur une innovation technologique de rupture mais sur l’adaptation d’une technologie ancienne à de nouveaux besoins ?

Ce qui nous inquiète

- Le groupe a un

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant