Energies vertes: l'investissement recule

le
0
Les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables étaient en recul de 20 % sur un an, au troisième trimestre selon le baromètre trimestriel de Bloomberg New Energy Finance.

De la Chine aux États-Unis en passant par l'Europe, le soleil ne brille plus sur le photovoltaïque tandis que l'éolien semble ne plus avoir le vent en poupe. Les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables (y compris les réseaux intelligents et la voiture électrique) étaient en recul de 20 % sur un an, au troisième trimestre selon le baromètre trimestriel de Bloomberg New Energy Finance (Bnef). D'un trimestre à l'autre, la baisse est de 14 %, pour atteindre un montant cumulé de 45,9 milliards de dollars. Les experts de Bnef estiment qu'à ce rythme, l'année 2013 finira sous le total de 2012 (281 milliards de dollars), lui-même déjà en retrait de 11 % par rapport au record de 2011.

La crise financière explique cette tendance globale. «Ce revers récent reflète l'i...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant