Energie : Total se lance dans les batteries avec une offre d'achat sur Saft

le
0
Energie : Total se lance dans les batteries avec une offre d'achat sur Saft
Energie : Total se lance dans les batteries avec une offre d'achat sur Saft

Le groupe Total pense déjà à l'après-pétrole en souhaitant diversifier son offre dans les énergies renouvelables et dans l'électricité. Alors que l'objectif annoncé à la mi-mars par Total est de produire de l'électricité d'ici 20 ans, le groupe pétrolier français vient de proposer dans le cadre d'une offre publique d'achat (OPA) de racheter le groupe Saft, fabricant français de batteries de haute technologie, pour la somme de 950 millions d'euros. L'OPA devrait être lancée début juin, après le feu vert de l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Total propose d'acheter chaque action au prix de 36,50 euros, soit une prime de 38% par rapport au cours actuel.

«L'adossement de Saft Groupe à Total permettra à Saft de devenir le fer de lance du Groupe dans le secteur du stockage d'électricité » a expliqué Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total, ajoutant que cette «acquisition de Saft s'inscrit pleinement dans l'ambition de Total de se développer dans les métiers des énergies renouvelables et de l'électricité initiée avec l'acquisition de SunPower en 2011. Saft est un fleuron industriel reconnu mondialement pour son savoir-faire technologique et s'attache à développer des solutions innovantes et compétitives pour ses clients. Elle nous permettra d'intégrer dans notre portefeuille d'activités des solutions de stockage d'électricité, compléments indispensables à l'essor des énergies renouvelables. Cette opération permettra également à Saft, ses dirigeants et ses employés de bénéficier du soutien du Groupe Total sur le plan scientifique, industriel, commercial et financier. Enfin, elle donnera à Saft les moyens nécessaires pour accélérer avec succès son développement. » De son côté, le conseil de surveillance de Saft groupe a aussi approuvé à l'unanimité ce projet qui a «une forte logique industrielle.»

Saft a vu son bénéfice divisé par trois en 2015 à 13,6 millions d'euros en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant