Énergie : l'État veut contenir les prix

le
0
Le gouvernement annonce ce mardi matin qu'il annule la hausse des prix du gaz attendue en juillet et que les compagnies pétrolières financeront en partie la facture pétrolière. L'électricité progressera de 2,9%

Le gouvernement se mobilise pour désamorcer la polémique sur la hausse des prix de l'énergie. Ainsi François Fillon a «pris un ensemble de mesures destinées à limiter l'impact du prix de l'énergie sur le pouvoir d'achat», a indiqué mardi Matignon dans un communiqué.

Le gouvernement a notamment fait part de l'annulation de la hausse du prix du gaz initialement attendue au 1er juillet. Par ailleurs, les ministères vont revoir la formule tarifaire appliquée au prix du gaz. Le prix du gaz a augmenté de 5,2% vendredi, portant à plus de 20% la hausse des prix sur douze mois. Avec le mode de calcul en vigueur actuellement, il risquait en outre d'augmenter de nouveau de 7,5% au 1er juillet. Mais alors que le sujet de la hausse des prix est particulièrement sensible à treize mois de la présidentielle, Éric Besson, ministre de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique, avait déjà indiqué que des décisions étaient attendues au terme d'arbitrages de Matignon et d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant