Énergie : hausse limitée de la facture pour les Français

le
6
La facture d'énergie des ménages français s'est élevée à 3025 euros l'an dernier, contre 2915 euros en 2010. Des températures au-dessus de la normale ont adouci l'impact de la flambée des prix du pétrole.

Alors que la facture énergétique de la France pour l'année 2011 a explosé de 30% - à cause de la flambée des cours du pétrole - passant de 46 à 61 milliards d'euros, la facture annuelle d'énergie des ménages français n'a, elle, augmenté que de 3,7%. Elle a été en 2011 de 3025 euros alors qu'elle était de 2915 euros en 2010, selon le bilan énergétique annuel de la France présenté jeudi par le ministère de l'Écologie.

La variable climatique est une des explications avancées par le Commissariat général au développement durable. En effet, l'année 2011 a été la plus chaude depuis 1900! Les températures se sont situées pour chaque mois au-dessus des normales saisonnières. Le mois d'avril 2011 a été particulièrement spectaculaire avec 4 degrés de plus par rapport à la normale. Ces hausses de températures se sont traduites par une diminution de la consommation de chauffage qui s'est répercutée sur celle d'énergie (-3,4% en 2011). En gommant l'effet climatique, la consommation énergétique a au contraire augmenté, de 0,8%.

L'énergie a représenté en 2011 7,7% des dépenses des ménages, proche du record de 2008. La moitié de ce budget est consacrée aux carburants. L'alourdissement de la facture aurait pu être d'une autre ampleur si la dépendance énergétique de la France n'était pas d'un aussi faible niveau, a souligné Pierre-Franck Chevet, directeur général de l'énergie et du climat au ministère de l'Écologie. Ce niveau de dépendance affiche 90% en moyenne dans le monde, a-t-il ajouté, contre 53% pour la France grâce à la part du nucléaire dans le bouquet électrique.

LIRE AUSSI:

» La facture d'électricité bondira de 50% d'ici à 2020

» Énergie-Info au secours des consommateurs désorientés

» La facture de gaz pourrait augmenter rétroactivement

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dupon666 le vendredi 20 juil 2012 à 23:23

    Encore un petit detail,ces chiffres datent de 2001 et le surcout du nucleaire n'est pas pris en compte.Pour l'eolien on peu facilement supposer que les prix et le cout de la maintenance ont baissé suite à l'equipement croissant ,amelioration de la fiabilité et production en grosse quantité.

  • dupon666 le vendredi 20 juil 2012 à 23:12

    faudra revoir vos chiffres du cout de l'eolien.meme le site du CEA ne donne que deux fois plus cher et la majeure partie concerne l'investissement.Ce qui est facile quand on n'a rien payé pour le nucleaire.http://nucleaire.cea.fr/fr/repere/nucleaire_economie.htm

  • dupon666 le vendredi 20 juil 2012 à 23:07

    Personne ne connait le cout reel du nucleaire apres un accident.

  • manta92 le vendredi 20 juil 2012 à 10:16

    paumont1 je crains que vos connaissances en matière d'énergie ne soient faussées... Il faut 500 éoliennes en plein rendement pour compenser une seule centrale nucléaire, le coût est 20 fois plus élevé de l'éolien par rapport à l'atome. L'énergie solaire n'est pas rentable... Le souci principal des énergies renouvelables est leur inutilité lorsque le vent et le soleil ne sont plus présents... L'énergie nucléaire est propre et la moins cher mais ne doit pas être la panacée...

  • paumont1 le vendredi 20 juil 2012 à 08:19

    ce n'est pas le passé qui m'inquiète, c'est demain, si la facture d'électricité augmente de 50%, et le prix de l'essence d'autant voire plus, ça va faire mal!merci aux imprévoyants qui ont tout basé sur le nucléaire, dont les prix s'envolent pour la sécurité, et à ceux qui ont limités les investissements dans les renouvelables. enfin un grand merci à ceux qui ont permis aux pétroliers d'être en position de force, en évitant les investissements dans les véhicules propres.

  • heimdal le jeudi 19 juil 2012 à 19:15

    Que de 3.7% !!!