Energie: choc de simplification chez RWE

le
0
Des câbles électriques devant une centrale thermique au charbon de RWE à Grevenbroich, près de Cologne. (afp.com / Henning Kaiser)
Des câbles électriques devant une centrale thermique au charbon de RWE à Grevenbroich, près de Cologne. (afp.com / Henning Kaiser)

"RWE va être transformé en une société opérationnelle et fusionner en son sein la plupart des (actuelles) sociétés allemandes de RWE", a indiqué le groupe, à l'issue d'une réunion exceptionnelle de son conseil de surveillance, qui a donné son feu vert.

Censés "réduire la bureaucratie" du groupe et le rendre "plus rapide et plus flexible", ces différents changements d'organisation en Allemagne, notamment la réduction de 70% du nombre de conseils de surveillance, entreront en vigueur au 1er janvier 2017.

Cela devrait permettre de générer des économies immédiates de l'ordre de la dizaine de millions d'euros, a indiqué, lors d'une conférence en ligne, le patron de RWE Peter Terium.

Les sites et effectifs ne sont pas affectés par la réorganisation annoncée lundi, a-t-il précisé. Il a toutefois rappelé que le groupe avait en parallèle différents programmes d'économies en cours et que ceux-ci "aboutiront à davantage de suppressions d'emplois". Au gré des cessions et restructurations, le nombre de salariés a déjà fondu de 10.000 (contre près de 60.000 à fin 2014).

A la Bourse de Francfort, cette annonce, dont les contours avaient déjà été largement évoqués dans la presse, a permis à l'action RWE de rebondir timidement (+0,29% à 19,27 euros).

Analyste chez DZ Bank, Werner Eisenmann, a salué les changements décidés par RWE. "Après les programmes d'économie déjà significatifs,

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant