Énergie : 600 milliards à investir d'ici à 2030

le
0
INFOGRAPHIE - À la veille du grand débat sur l'énergie, l'Union française de l'électricité chiffre le coût de la transition énergétique, qui prévoit de ramener la part du nucléaire à 50 % de la production nationale d'électricité.

Promis par François Hollande pendant la campagne électorale, le grand débat national sur l'énergie s'ouvre officiellement ce jeudi. Un rendez-vous crucial pour le locataire de l'Élysée, qui a fait de la transition énergétique l'un des axes forts de son mandat. Objectif réaffirmé: ramener la part du nucléaire dans la production d'électricité de 75 % aujourd'hui à 50 % à l'horizon 2025.

Cette ambition intervient à un moment où la France devait de toute façon entrer dans un nouveau cycle d'investissement: ses centrales nucléaires ont en moyenne 26 ans et commencent, les unes après les autres, à atteindre leur espérance de vie théorique de 40 ans, qui peut être prolongée à condition cependant d'y mettre les moyens. Mais le changem...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant