Endurance - WEC - 6 Heures de Shanghai : Porsche s'impose, le titre pas encore joué

le
0
Endurance - WEC - 6 Heures de Shanghai : Porsche s'impose, le titre pas encore joué
Endurance - WEC - 6 Heures de Shanghai : Porsche s'impose, le titre pas encore joué

Partie de la pole position, la Porsche n°1 a dominé les 6 Heures de Shanghai de bout en bout. Derrière, la course au titre entre la Toyota n°6 et la Porsche n°2 n’est pas encore jouée avec la deuxième place du prototype Japonais et la troisième du prototype allemand.

Alors que le paddock était encore sous le choc de l’annonce d’Audi de quitter le championnat à l’issue de la saison, les 6 Heures de Shanghai ont offert une course haletante. L’avant-dernière manche du championnat du monde d’endurance a vu la Porsche n°1 du trio Bernhard-Webber-Hartley partir de la pole position mais être dépassée au premier virage par la Toyota n°5 du trio Davidson-Buemi-Nakajima. Mais le départ est marqué par un accrochage entre une Manor et une Aston Martin qui a provoqué l’intervention de la voiture de sécurité, avant laquelle la Porsche n°1 avait repris la tête de la course. Au restart, la Toyota a eu la mauvaise surprise de voir l’Audi n°8 de Di Grassi-Duval-Jarvis passer devant et mettre sous pression la Porsche de tête.

Toyota a attaqué fort face aux Porsche

Mais ce qui a le plus attiré l’attention dans cette course, c’est la lutte pour le titre mondial entre la Porsche n°2 du trio Dumas-Jani-Lieb et la Toyota n°6 de Sarrazin-Conway-Kobayashi. Le prototype allemand a longtemps eu l’avantage, remontant très fort sur l’Audi n°8 durant les deux premières heures de courses avant que cette dernière a connu des problèmes de ravitaillement et ait dû anticiper son passage par les stands, laissant la voie libre aux deux Porsche et aux Toyota. Le deuxième tiers de la course a vu les Toyota passer à l’attaque pour revenir sur les Porsche et la n°6 a passé la n°2 après 2h30 de course. Une bagarre entre les deux qui a fait les affaires de la Porsche n°1, qui a creusé l’écart et n’a pas été inquiétée pour le reste de la course. Derrière, l’équipage de la Toyota n°6 est parvenue à creuser l’écart sur la Porsche n°2... avant une crevaison à moins de deux heures de l’arrivée qui a réduit l’écart à néant.

La Porsche n°2 a tout tenté, Toyota a bien joué le coup

Les 90 dernières minutes de la course a été un duel pour garder la course au titre en vie dans ce championnat du monde d’endurance. Toyota a tout donné à la n°6 pour aller chercher la Porsche n°2 et l’écart a fondu tour après tour, revenant dans les échappements à cinquante minutes de l’arrivée et trouvant l’ouverture cinq minutes plus tard. Un dernier passage par les stands, avec des pneus neufs, pour la Porsche n’a rien donné face à des Toyota qui ont tenté le coup de ne pas changer les gommes au dernier arrêt. Une stratégie d’équipe qui a parfaitement fonctionné car la n°5 s’est intercalée entre les deux duellistes pour le titre, permettant à la n°6 de revenir à 17 points au classement à une manche du terme. Les 6 Heures de Bahreïn, dans deux semaines, seront décisives pour le titre pilotes quand Porsche assure déjà le titre constructeurs. Un titre qui est désormais joué en LMP2 avec une quatrième place pour l’Alpine n°36 de Menezes-Lapierre-Richelmi qui lui suffit pour s’assurer le titre de la catégorie. En LMGTE Pro, Ford a été une nouvelle fois dominateur avec la victoire de la n°67 de Priaulx-Tincknell quand, en LMGTE Am, l’Aston Martin Vantage V8 officielle de Dalla Lana-Lamy-Lauda s’impose largement. ENDURANCE - WEC / 6 HEURES DE SHANGHAI Classement final - Dimanche 6 novembre 2016 1- Porsche 919 Hybrid n°1 (Bernhard-Webber-Hartley/ALL-AUS-NZL) 195 tours (1er LMP1) 2- Toyota TS050-Hybrid n°6 (Sarrazin-Conway-Kobayashi/FRA-GBR-JAP) à 59’’785 3- Toyota TS050-Hybrid n°5 (Davidson-Buemi-Nakajima/GBR-SUI-JAP) à 1’06’’038 4- Porsche 919 Hybrid n°2 (Dumas-Jani-Lieb/FRA-SUI-ALL) à 1’40’’855 5- Audi R18 n°8 (Di Grassi-Duval-Jarvis/BRE-FRA-GBR) à 3 tours 6- Audi R18 n°7 (Fässler-Lotterer-Tréluyer/SUI-ALL-FRA) à 14 tours 7- CLM P1/01-AER ByKolles n°4 (Trummer-Webb-Kaffer/SUI-GBR-ALL) à 14 tours 8- Oreca 05-Nissan G-Drive Racing n°26 (Rusinov-Stevens-Brundle/RUS-GBR-GBR) à 15 tours (1er LMP2) 9- Ligier JS P2-Nissan Extreme Speed Motorsports n°30 (Giovinazzi-Blomqvist-Gelael/ITA-GBR-INA) à 16 tours 10- Ligier JS P2-Nissan RGR Sport by Morand n°43 (Gonzalez-Albuquerque-Senna/MEX-POR-BRE) à 16 tours ... 17- Ford GT n°67 (Priaulx-Tincknell/GBR-GBR) à 25 tours (1er LMGTE Pro) ... 23- Aston Martin Vantage V8 n°98 (Dalla Lana-Lamy-Lauda/CAN-POR-AUT) à 29 tours (1er LMGTE Am) ...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant