Endemol s'éloigne de la téléréalité

le
0
La star de la téléréalité diversifie ses programmes dans le jeu et la fiction. Endemol travaille même pour Arte.

Endemol n'est plus Big Brother. Le leader mondial des formats et des émissions de flux ne cesse depuis sa création, au début des années 2000, de se diversifier tout en misant sur la créativité et la qualité de ses contenus», affirme Virginie Calmels la patronne de la filiale France. Cette dernière est, après le Royaume-Uni, la plus importante filiale du groupe. Endemol a fait l'effort d'élargir son portefeuille clients: «Nous sommes au Royaume-Uni les premiers fournisseurs externes de programmes de la BBC, chaîne publique», rappelle la dirigeante qui se flatte de «travailler avec 18 chaînes en France contre trois chaînes il y a dix ans».

Longtemps Endemol a été synonyme de téléréalité. «Or la téléréalité ne représente plus que 25% de notre activité contre 60% il y a quelques années». Désormais ce sont les jeux et les divertissements qui préemptent la moitié de l'activité tandis que la fiction, les magazines et le documentaire représentent 25% du po

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant