Endemol attise les convoitises

le
0
Time Warner a fait une proposition de rachat pour un milliard d'euros. Il fait face à Mediaset, l'un des actuels actionnaires de l'inventeur de la téléréalité.

Endemol défraie une nouvelle fois la chronique et suscite encore les convoitises. Depuis jeudi, l'une des plus célèbres maisons de production mondiales subit la pression des investisseurs. Croulant sous plus de deux milliards d'euros de dettes, l'inventeur de «Big Brother», «Star Academy», «Secret Story», «Whipe Out» ou «Money Drop» doit revoir en urgence son tour de table pour assurer sa survie.

Le leader mondial des jeux télévisés et du divertissement, propriétaire de 24.000 heures de programmes et qui emploie 5000 personnes dans une trentaine de pays, a certes déjà plusieurs offres entre les mains. À commencer par celle de ses propres créanciers -Bank of Scotland, la Barclays, les fonds américains Canterbridge et Apollo-, prêts à transformer une partie de la dette en actions, comme le fit la banque City Group pour le label EMI en février 2011.

Mais la valeur d'Endemol a singulièrement chuté depuis son rachat par Mediaset, John de Mol et Goldman Sachs, en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant