Encyclique-Le Vatican sanctionne le journaliste à l'origine de la fuite

le , mis à jour à 18:29
0

CITE DU VATICAN, 16 juin (Reuters) - Le Vatican a suspendu mardi l'accréditation du journaliste italien Sandro Magister, éminent spécialiste de l'Eglise, à l'origine des fuites sur l'encyclique du pape François consacrée au réchauffement climatique et attendue pour jeudi. Le document de 192 pages a été mis en ligne lundi sur le site internet de l'hebdomadaire italien L'Espresso et toute la presse s'en est fait l'écho le lendemain, mais la publication de la version définitive reste prévue jeudi, a annoncé un porte-parole. Aucune encyclique n'avait jamais fait l'objet de fuites avant sa parution. Le Vatican a condamné sa diffusion sans en contester l'authenticité. "Si la tendance actuelle se poursuit, ce siècle pourrait connaître des changements climatiques et des destructions d'écosystèmes sans précédent qui auront de graves conséquences pour nous tous", y écrit le pape François, selon la version diffusé par L'Espresso. Le souverain pontife a souhaité que ce texte intitulé "Laudato si (Loué sois-tu), pour la défense de notre maison commune", alimente les débats lors du sommet sur le climat de Paris (COP 21), qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre. (Philip Pullella, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant