Encore une ouverture en nette hausse des Bourses en Europe

le
0
ENCORE UNE OUVERTURE EN NETTE HAUSSE DES BOURSES EN EUROPE
ENCORE UNE OUVERTURE EN NETTE HAUSSE DES BOURSES EN EUROPE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert vendredi en nette hausse, poursuivant le rebond marqué entamé la veille après les déclarations jugées positives de la Réserve fédérale américaine.

À Paris, le CAC 40 gagnait 0,94% (40,10 points) à 4.289,59 points vers 10h15. À Francfort, le Dax prenait 0,66% et à Londres, le FTSE s'adjugeait 0,78%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,75% et le FTSEurofirst 300 de 0,71%.

Les grandes places européennes emboîtent ainsi le pas à Wall Street et Tokyo, qui ont fini en hausse de plus de 2%.

Le rebond des actions n'est pas remis en cause par le maintien des cours du pétrole à des niveaux proches des plus bas récents, ce qui sous-entend que les investisseurs commencent à privilégier les aspects positifs de la nouvelle donne des prix de l'or noir, en termes de consommation des ménages notamment.

Le Brent se traite autour de 59,40 dollars le baril et le brut léger américain à 54,37 dollars.

Aux valeurs, Atos bondit de près de 6% après l'annonce du rachat des activités informatiques de l'américain Xerox.

A la baisse, Air France-KLM chute de 8% en réaction à un nouvel avertissement sur ses résultats 2014 et le spécialiste norvégien de l'exploration sismique PGS abandonne 3,1% après avoir revu en baisse ses prévisions de résultats et son dividende. Dans son sillage, Technip (-2,63%) affiche la seule baisse du CAC.

La journée est calme sur le front des indicateurs économiques et des publications de sociétés.

Sur le marché des changes, l'euro est inchangé face au dollar à 1,2285 mais progresse face au yen après le statu quo sans surprise de la Banque du Japon, qui s'est montrée plus optimiste sur la conjoncture nippone.

Sur le front des fusions-acquisitions, la cotation de Club Med est pour l'instant suspendue. Le chinois Fosun a annoncé une nouvelle surenchère sur le groupe, à 24,60 euros par action.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant