Encore une mauvaise cuvée de Porto

le
0
Encore une mauvaise cuvée de Porto
Encore une mauvaise cuvée de Porto

À l'issue d'une quatrième saison de suite sans remporter le moindre titre, le FC Porto a une nouvelle fois décidé de se séparer de son entraîneur, Nuno Espírito Santo. Un choix peu étonnant, mais qui obligera le club à repartir de zéro la saison prochaine. Encore.

Fin mai 2016. La ville de Porto est bien triste. Éder et ses copains n'ont pas encore ramené l'Euro au pays. Les touristes n'ont pas encore envahi la Rua de Santa Catarina. Le temps ne permet pas encore aux jeunes enfants de la ville de sauter du pont Dom-Luís pour se jeter dans le Douro. Mais, surtout, le FC Porto va mal. Très mal. Troisièmes du dernier exercice, à quinze longueurs du leader, le Benfica Lisbonne, les Dragões n'ont plus remporté de titre depuis le 10 août 2013 et la victoire en Supercoupe du Portugal face au Vitória Guimarães (3-0). Une éternité pour un club qui dominait alors outrageusement le championnat entre 2003 et 2013, décennie durant laquelle Porto remporta neuf des onze éditions.

Nuno Espírito Santo et Porto, c'est fini

Nuno, des paroles, mais pas d'actes


Après trois saisons blanches, les supporters du FC Porto retrouvent alors le sourire en ce 1er juin 2016. La raison ? L'arrivée sur le banc de Nuno Espírito Santo. Malgré son échec à Valence et son étiquette de " meilleur ami de Jorge Mendes ", l'entraîneur portugais apporte de l'enthousiasme aux Portistas. Premièrement, parce que Nuno est un ancien de la maison - il y a terminé sa carrière de gardien entre 2007 et 2010 - et appuie dessus lors de son discours de présentation : " C'est ma maison ici. Retourner à la maison pour gagner est mon destin. " Deuxièmement, Nuno débarque à Porto avec un discours de gagnant : " Être Porto, c'est bien plus que des paroles, c'est un sentiment. Être Porto, c'est gagner. Et je garantis à la nation portista une équipe de qualité qui fera tout pour gagner. Ceci est bien plus qu'une promesse, c'est une garantie. "

Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone

Satisfaits par les paroles de Nuno, les supporters attendent alors les actes. Qui ne viendront jamais.

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant