Encore une bouée de sauvetage pour la SNCM

le
0
Pour éviter le dépôt de bilan de la SNCM, Transdev, qui détient 66% du capital de la compagnie maritime, va apporter en urgence 17 millions d'euros. L'État va également débloquer 10 millions.

La SNCM ne déposera pas son bilan la semaine prochaine, comme la menace avait plané. Transdev, filiale à 50/50 de Veolia et de la Caisse des dépôts qui détient 66% du capital de la compagnie maritime, a accepté d'apporter en urgence 17 millions d'euros. L'État met lui aussi la main à la poche et débloque 10 millions, a annoncé Eugène Caselli, président de la communauté urbaine de Marseille. Antoine Frérot, président de Veolia, lui a écrit jeudi: «En qualité d'actionnaire de Transdev, je puis vous dire toute ma détermination pour donner les moyens nécessaires à la poursuite pérenne du service public maritime confié à la SNCM.»

«Ce problème de trésorerie réglé, les discussions sur la mise en œuvre du projet industriel vont pouvoir reprendre dans un climat apaisé»...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant