Encore 800 millions de "très pauvres" dans le monde, note l'Onu

le , mis à jour à 19:43
0

LONDRES, 6 juillet (Thomson Reuters Foundation) - Quelque 800 millions de personnes à travers le monde vivent toujours dans une situation d'extrême pauvreté et souffrent de la faim en dépit des progrès remarquables permis par les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), ont déclaré lundi les Nations unies. Le nombre de personnes vivant avec moins de 1,25 dollar par jour a ainsi été réduit de plus de moitié en 25 ans, passant de 1,9 milliard en 1990 à 836 millions aujourd'hui, souligne l'Onu dans un rapport d'évaluation des huit objectifs définis dans la Déclaration du millénaire en 2000. "Au vu de ces progrès profonds et constants, nous savons désormais que l'extrême pauvreté peut être éradiquée d'ici la prochaine génération", a déclaré le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon dans un communiqué. Mais il a déploré que les progrès n'aient pas profité à tout le monde. "Trop de gens ont été laissés de côté, en particulier les plus pauvres et ceux qui sont défavorisés en raison de leur sexe, de leur âge, de leur handicap, de leur ethnie ou de leur zone géographique", a-t-il dit. "Trop de femmes et d'enfants continuent de mourir lors de grossesses ou de complications lors de l'accouchement. Et trop de gens n'ont pas accès à des structures d'assainissement, notamment dans les zones rurales." Les dirigeants mondiaux doivent adopter une nouvelle série d'objectifs de développement lors d'un sommet en septembre à New York, dans le but d'éradiquer l'extrême pauvreté d'ici à 2030. - - - Thomson Reuters Foundation est la fondation caritative de Thomson Reuters dédiée à la couverture des sujets humanitaires et liés aux droits des femmes, à la lutte contre la corruption et au changement climatique. Son site internet est accessible à l'adresse suivante : http://www.trust.org (Magdalena Mis; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant