Encore 70.000 personnes à évacuer autour de Fukushima

le
0
L'opérateur de la centrale accidentée annonce que les cœurs des réacteurs numéros 2 et 3 ont probablement fondu.

Le calvaire des populations vivant à proximité de la centrale électronucléaire de Fukushima, gravement endommagée par le séisme et le tsunami du 11 mars, n'est pas près de se terminer. Dans un rapport publié lundi soir, l'Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) estime qu'environ «70.000 personnes, dont 9500 enfants de 0 à 14 ans», doivent encore être évacuées, en plus de celles qui l'ont été en urgence juste après la catastrophe et dont le nombre est estimé à 85.000.

Dans ces régions situées en dehors du périmètre d'évacuation initial de 20 kilomètres autour de Fukushima, la contamination en césium 137 et 134 (deux radioéléments durablement présents dans l'environnement) dépasse 600.000 becquerels par mètre carré, estime l'IRSN, qui s'est basé sur les relevés de radioactivité effectués par les autorités japonaises ainsi que sur des données américaines obtenues lors de survols des territoires contaminés. Ce qui c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant