Enchères : premières ventes à l'aveugle pour le Secours populaire

le
0
Lot 90 sans titre 2010 collage et aquarelle. Estimation 150 euros. (© Drouot)
Lot 90 sans titre 2010 collage et aquarelle. Estimation 150 euros. (© Drouot)

À la suite des événements dramatiques survenus dans la capitale, la vente aux enchères recto/verso, «à l’aveugle», prévue initialement ce dimanche, est reportée au vendredi 27 novembre dans l’Auditorium de la Fondation Louis Vuitton. Le projet recto/verso réunit de manière anonyme les œuvres de plus de 200 artistes contemporains émergents et mondialement reconnus.

Invités par des professionnels de l’art contemporain (directeurs de musées, de Frac, de centres d’art, de lieux de diffusion d’art contemporain et commissaires d’exposition), les artistes participants ont répondu à une seule et même contrainte : produire une œuvre au format imposé (A4), signée uniquement au dos. Un concept qui les place, le temps d’une exposition, sur un pied d’égalité.

De ce jeu sur l’anonymat découleront des tentatives vaines ou réussies de relier œuvre et auteur ! Libres aux collectionneurs curieux de se laisser guider par leur goût personnel ou de parier sur l’avenir lors de la vacation à l’issue de laquelle les signatures seront révélées.

Lors de la vente, un prix de départ identique à toutes les œuvres a été fixé à 150 euros avant la montée des enchères sous le marteau de Maître Alexandre Millon. Afin de permettre au plus grand nombre de participer à cet événement, la vente a été également

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant