Encadrement des loyers à Paris : plus d'un tiers des loyers dépasse le plafond autorisé

le
2

Une enquête réalisée par l'association de consommateurs CLCV à Paris montre que seulement 62 % des loyers proposés dans la capitale sont conformes à la réglementation sur l'encadrement des loyers instaurée en août 2015. Le chiffre est toutefois en hausse de 4 points par rapport à l'étude réalisée en 2015. 75 % des loyers proposés par l'intermédiaire des agences immobilières respectent le loyer maximum autorisé par la loi (70 % en 2015), contre seulement 51 % des loyers proposés en direct par les particuliers (47 % en 2015). En fin de compte, près de quatre loyers sur dix (38 %, contre 42 % un an plus tôt) "ne sont pas conformes et excèdent, en moyenne de 115 € par mois, soit 1 384 € à l’année, le montant maximum applicable". Les illégalités concernent surtout les studios meublés pour étudiants et jeunes et se concentrent sur les petites surfaces et "chambres de bonne". Ainsi, 46 % des annonces de studios à louer dans la capitale affichent un loyer excessif, contre 12 % pour les 4-pièces.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sibile il y a un mois

    il y a 2 façons de détruire une ville : les bombardements et le blocage des loyers

  • ericlyon il y a un mois

    La rentabilité brut locative sur Paris était déjà la plus basse de France mais nos ministres n'ont rien trouvé de mieux que d'obliger les bailleurs à baisser les loyers. Comment peut-on imaginer que cette mesure est bénéfique pour le logement ?