Encadrement des loyers à Paris : Emmanuelle Cosse va demander à la DGCCRF d'effectuer des contrôles

le
6

Dans un communiqué diffusé mardi, la ministre du logement, Emmanuelle Cosse, a indiqué, qu'elle allait demander la saisine de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) , "dans les meilleurs délais", pour qu'elle réalise des contrôles auprès des agences immobilières en vue de faire respecter la réglementation sur l'encadrement des loyers à Paris. L'intervention de la ministre fait suite à l'enquête de la CLCV, publiée mardi, qui révélait que seuls 51 % des propriétaires et 75 % des agences immobilières respectaient les plafonds en vigueur. "Si le taux de conformité à la loi progresse par rapport à l'année dernière, ces données montrent la nécessité de renforcer encore l'application de l'encadrement des loyers au bénéfice de tous les Parisiens", justifie la ministre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ericlyon il y a un mois

    Les locataires du privé se sont habitué à des tarifs bas parce qu'il existaient des investisseurs qui se moquaient de rentabiliser leur location parce que la plus-value qu'ils allaient faire à la revente était leur seul objectif. Depuis quelques années les prix ont cessé de beaucoup monter, les plus-values sont plus taxés et donc ces investisseurs ont déjà quitté le marché. Si on veut louer, il faut donc accepter de payer le prix.

  • ericlyon il y a un mois

    C'est d'ailleurs ce qui se passe depuis des années dans les grandes villes cotées et dans Paris en particulier d'où la difficulté à se loger dans ces Villes.

  • ericlyon il y a un mois

    Bien sûr qu'un niveau général plus bas des loyers sociaux est une bonne chose, mais ici on ne parle pas des loyers sociaux on parle des loyers du domaine privé dont les prix sont liés au coût et pas financés par la dette de l'état mais par les propriétaires/investisseurs. Donc si on fixe des loyers qui ne permettent pas à ces propriétaires/investisseurs de rentabiliser leur investissement, ils quittent le marché du logement locatif et raréfie donc le logement locatif.

  • immodest il y a un mois

    Aucun intérêt en effet à subventionner l'enrichissement personnel de certains sans permettre à plus d'être mieux logés. Un niveau général plus bas des loyers est une bonne chose pour améliorer le logement et diminuer les aides.

  • ericlyon il y a un mois

    Sauf si ils sont complètement idiots, ce que j'ai du mal à croire, la destruction du logement locatif privé est bien le seul objectif plausible !

  • ericlyon il y a un mois

    Et ça continue, il vont bien finir par arriver à détruire complètement le logement locatif privé !