ENCADRE-USA 2016-Comment fonctionne une convention "négociée" ?

le
0
    WASHINGTON, 16 mars (Reuters) - Donald Trump, comme tous les 
candidats à l'investiture du Parti républicain pour l'élection 
présidentielle américaine du 8 novembre, doit obtenir plus de 
1.237 délégués sur 2.472 pour être certain d'être investi lors 
de la convention républicaine de Cleveland en juillet prochain.  
    Si le magnat de l'immobilier ne parvient pas à franchir ce 
seuil, les délégués du Parti républicain choisiront leur 
candidat selon le système de la "convention négociée".  
     
    COMMENT TRUMP PEUT-IL ÉVITER UNE CONVENTION NÉGOCIÉE ? 
    Grâce à ses victoires mardi en Floride, dans l'Illinois et 
en Caroline du Nord, Donald Trump compte désormais 646 délégués, 
contre 397 délégués au sénateur du Texas Ted Cruz et 142 
délégués au gouverneur de l'Ohio John Kasich, ses deux derniers 
rivaux après l'abandon du sénateur de Floride Marco Rubio.  
    A ce stade, l'homme d'affaires doit obtenir 58% des délégués 
restants. Cela apparaît comme un objectif ambitieux pour un 
candidat qui a jusqu'ici obtenu dans le meilleur des cas entre 
45 et 50% des suffrages, même si certains Etats encore appelés à 
voter appliquent la règle du "winner takes all" ("le vainqueur 
rafle tout").  
     
    COMMENT FONCTIONNE UNE CONVENTION NÉGOCIÉE ? 
    Si Donald Trump arrive à la convention de Cleveland avec le 
plus grand nombre de délégués, mais sans franchir le seuil des 
1.237 voix requises, les délégués procèdent à un vote.  
    Au premier tour, 5% de l'ensemble des 2.472 délégués 
deviennent libres de choisir qui ils veulent, et ne sont plus 
tenus pas le choix des électeurs de leur circonscription. 
    Au deuxième tour, si aucun candidat n'a encore émergé, la 
proportion des délégués libérés de toute contrainte augmente, et 
ainsi de suite jusqu'à ce qu'un candidat obtienne la majorité.  
    Ces règles pourraient cependant être modifiées, le comité 
national républicain, la direction du Grand Old Party, se 
réunissant avant la convention de Cleveland pour fixer les 
modalités de son déroulement.  
     
 
 (Richard Valdmanis; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant