ENCADRE-Modalités du scrutin législatif en Ukraine

le
0

KIEV, 26 octobre (Reuters) - Vingt-neuf partis présentent des candidats aux élections législatives anticipées qui se tiennent ce dimanche en Ukraine et qui devraient porter au Parlement une majorité pro-européenne. Par ce scrutin anticipé, le président Petro Porochenko, élu en mai dernier à la tête de l'Etat, cherche à conforter sa légitimité notamment en ce qui concerne la résolution du conflit avec les séparatistes pro-russes dans l'est de l'Ukraine. Le Parti des régions de l'ancien président Viktor Ianoukovitch, très affaibli, ne participe pas au scrutin. Ses alliés, les Communistes, pourraient quant à eux ne pas être représentés à la Rada, le parlement monocaméral, pour la première fois depuis l'indépendance en 1991. Voici les principaux partis présentant des candidats. - Bloc Porochenko qui comprend le parti Solidarité du président et l'Oudar, de l'ancien champion de boxe, aujourd'hui maire de Kiev, Vitali Klitschko. - Batkivchtchina (Patrie) de l'ancienne Première ministre Ioulia Timochenko. - Le Parti radical dirigé par Oleh Liachko. - Front populaire du Premier ministre Arseni Iatseniouk. - Entraide du maire de Lviv, Andriy Sadovi. - Position civique de l'ancien Ministre de la Défense Anatoli Hritsenko - Ukraine forte de l'ancien Premier vice-Premier ministre Serhiy Tigipko. - Parti communiste de Petro Simonenko. La moitié des 450 sièges de la Rada sont pourvus par scrutin de liste à la proportionnelle. Un parti doit obtenir au moins 5% des suffrages pour pouvoir obtenir des députés. - Les autres députés sont élus au scrutin uninominal à un tour. Ceux-ci devaient pourvoir 225 sièges, autant que ceux élus au scrutin de liste, mais ils ont été réduits à 198 en raison de la perte de la Crimée, annexée en mars par la Russie et des séparatistes qui empêchent l'organisation du scrutin dans certaines parties de l'est du pays. Ce qui fait que seulement 423 députés devraient être élus, selon la Commission centrale électorale. La nouvelle assemblée aura un mois pour créer une majorité chargée de former un nouveau gouvernement. (Richard Balmforth; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant