ENCADRE-Les républicains échouent de justesse à Ferguson, Missouri

le
0

FERGUSON, Missouri, 5 novembre (Reuters) - La vague rouge qui a déferlé mardi sur les Etats-Unis et la redistribution des cartes politiques locales n'ont pas permis au républicain Rick Stream de se faire élire à la tête de la communauté urbaine de St Louis, marquée par la mort, cet été, d'un adolescent noir tué par un policier blanc. Mais le scrutin, dans un secteur contrôlé depuis plus de vingt ans par le Parti démocrate, s'est joué de très peu: Steve Stenger, le candidat démocrate, l'a emporté avec 47,7% des voix contre 47,1% pour Rick Stream quand les démocrates disposaient dans les précédents scrutins d'une marge confortable de dix points. Durant la campagne, Stream avait tenté de rallier à sa candidature l'électorat noir, toujours sous le choc de la mort de Michael Brown début août à Ferguson, dans la banlieue de St Louis. (voir ID:nL6N0SU3CH ) Il avait notamment promis d'oeuvrer en faveur de la diversité. A Ferguson, où les deux tiers des 21.000 habitants sont noirs, on ne compte que trois policiers noirs sur un total de 53 agents. A rebours des affiliations partisanes classiques, une dizaine de représentants locaux de la communauté afro-américaine s'étaient ralliés à lui. Ils reprochaient au démocrate Steve Stenger son soutien au procureur local Robert McCulloch, qu'ils jugent trop favorable aux forces de police de Ferguson. La communauté urbaine du comté de St Louis est constituée d'un ensemble de villes de la périphérie qui compte au total un million d'habitants, dont 25% de Noirs. RENVOI Pour retrouver la SYNTHESE sur le succès des républicains aux élections de mi-mandat, double-cliquer sur ID:nL6N0SV2W8 (Alistair Bell; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant