ENCADRE-Les participants annoncés à la réunion de Vienne sur la Syrie

le
0

VIENNE, 28 octobre (Reuters) - L'Iran a annoncé mercredi qu'elle participerait aux discussions programmées vendredi à Vienne sur le dossier syrien. La présence de la république islamique, confirmée par une porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères citée par l'agence de presse Isna, est une première dans un cadre multilatéral depuis le début de la crise en Syrie, en mars 2011. Le point sur les participants annoncés. L'IRAN, principal allié régional du régime de Bachar al Assad, sera représenté par son ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif. Le chef de la diplomatie iranienne sera accompagné de ses adjoints Hossein Amir Abdollahian, Abbas Araqchi and Majid Takht Ravanchi, a précisé déclaré la porte-parole du ministère, Marzieh Afkham, citée par l'agence Isna. (voir ID:nL8N12S2MG ) Les ETATS-UNIS, la RUSSIE, l'ARABIE SAOUDITE et la TURQUIE seront aussi présents. Une réunion préparatoire se tiendra dès jeudi dans la capitale autrichienne entre les ministres des Affaires étrangères de ces quatre pays, le Russe Sergueï Lavrov, l'Américain John Kerry, le Saoudien Adel al Jubeir et le Turc Feridun Sinirlioglu, a indiqué une source du ministère russe citée par l'agence de presse russe Interfax. L'UNION EUROPÉENNE sera représentée par Federica Mogherini, Haute Représentante chargée de la politique extérieure et de sécurité commune. L'absence des Européens aux discussions qui se sont tenues vendredi dernier à Vienne déjà entre les ministres des Affaires étrangères des Etats-Unis, de la Russie, de l'Arabie saoudite et de la Turquie avait suscité des interrogations sur le rôle de l'UE dans la recherche d'une solution à la guerre à l'origine de la crise des réfugiés. "L'Union européenne est très impliquée dans ce qui se passe en Syrie", a répondu une porte-parole de la commission européenne. Pour la FRANCE, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, se rendra à Vienne. "Il y a eu plein de commentaires sur la France est isolée", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll. "La France est à l'initiative, continue à être à l'initiative et est dans ce débat en discussion avec tout le monde." (voir ID:nL8N12S336 ) L'IRAK a annoncé que son vice-ministre des Affaires étrangères, Nazar al-Khairalla, ferait le déplacement dans la capitale autrichienne. L'EGYPTE enverra son chef de la diplomatie, Sameh Choukri. (Bureaux de Reuters; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant