ENCADRE-Le plan en 10 points de l'UE sur la crise des migrants

le
0

LUXEMBOURG, 20 avril (Reuters) - L'Union européenne a présenté lundi un plan en dix points pour empêcher que se renouvellent des tragédies en Méditerranée, après le naufrage ce week-end d'un navire tentant d'atteindre l'Europe, qui pourrait avoir fait dans les 900 morts. Voici les dix points présentés par la Commission européenne et soutenus par les ministres des Affaires étrangères et de l'Intérieur lors de leur réunion de lundi à Luxembourg. 1-L'UE va renforcer ses opérations de patrouilles maritimes en Méditerranée, appelées Triton et Poséidon, en débloquant davantage de fonds et de matériel. L'UE va également étendre le champ des patrouilles à une zone maritime plus vaste. 2-L'UE va engager des efforts systématiques pour capturer et détruire les navires utilisés par les trafiquants d'êtres humains, sur le modèle de la mission anti-piraterie Atalante menée par l'Europe au large de la Somalie. Il s'agira d'une mission à la fois civile et militaire, ont déclaré des responsables de l'UE sans donner de plus amples précisions. 3-Les services européens des douanes, de la justice et traitant les demandes d'asile se réuniront régulièrement et coopéreront pour déterminer le mode opératoire des trafiquants, afin de comprendre comment ils se financent et d'enquêter sur eux. 4-Les services d'assistance aux demandeurs d'asile de l'UE vont envoyer des équipes en Italie et en Grèce, afin de traiter les demandes d'asile. 5-Les services des différents Etats de l'UE prendront les empreintes digitales de tous les migrants. 6-L'UE va examiner des options pour un mécanisme de relocalisation d'urgence des migrants. 7-La Commission européenne va lancer un projet pilote, sur une base volontaire, pour répartir les réfugiés entre les pays membres de l'UE. 8-Les Vingt-Huit vont mettre en place un nouveau programme visant au retour rapide des migrants "irréguliers", qui sera coordonné par l'agence européenne de surveillance des frontières Frontex, à partir des pays méditerranéens de l'UE. 9-L'UE va renforcer ses actions dans des pays limitrophes de la Libye, via un effort conjoint entre la Commission européenne et les services diplomatiques de l'UE. 10-L'UE va déployer des officiers de liaison à l'étranger chargés de recueillir des renseignements sur les flux migratoires et va renforcer le rôle des délégations européennes. (Robin Emmott et Adrian Croft; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant