ENCADRE-"L'Euro sera un cimetière", dit Larossi Abballa dans une vidéo

le , mis à jour à 18:14
0
 (Bien lire que hijra signifie émigration vers un pays musulman) 
    PARIS, 14 juin (Reuters) - Larossi Abballa, meurtrier 
présumé de deux policiers à Magnanville (Yvelines), menace de 
faire de l'Euro 2016 un "cimetière" dans une vidéo postée sur 
Facebook et diffusée par Amaq, l'agence de l'Organisation Etat 
islamique (EI). 
    Dans ce document filmé, dit-il, après le meurtre du couple 
de policiers, le suspect déjà condamné en 2013 pour son 
implication dans une filière djihadiste vers le Pakistan, 
commence par faire acte d'allégeance à Daech. 
    "Vous nous avez fermé les portes de la hijra (émigration 
vers un pays musulman, NDLR) nous ouvrons les portes du djihad 
sur votre territoire", dit-il ensuite en s'adressant aux 
autorités françaises.  
    "Pour l'Euro, on vous réserve d'autres surprises, je ne vous 
en dis pas plus, l'Euro sera un cimetière", ajoute-t-il avec un 
grand sourire.  
    Larossi Abballa, qui s'adresse alors à ses "frères" de la 
communauté musulmane, dit qu'il faut mener des attaques "comme 
l'a demandé le cheikh Abou Mohammed Al-Adnani", porte-parole de 
l'EI, dans un message diffusé peu avant le début du ramadan. 
    "Faites trembler la France", dit-il. "Elancez-vous et 
répondez à l'appel de votre émir". 
    Larossi Abballa appelle à tuer particulièrement des 
surveillants de prison, des policiers, une demi-douzaine de 
journalistes qu'il cite nommément, des rappeurs, et même des 
imams. "Tuez-les, tuez-les, ils ont vendu la religion, ils ont 
vendu Allah".   
    Il demande également d'attaquer les députés et les maires 
français, expliquant que c'est "facile", car il suffit de "les 
attendre devant leurs locaux". "Vous n'allez plus goûter au 
repos, on vous attendra devant vos demeures". 
    A la fin de son intervention, Larossi Abballa explique être 
cerné par les forces de l'ordre, au domicile de ses victimes. Il 
a été tué durant l'assaut. 
 
 (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant