ENCADRE-Des "caucus" de l'Iowa aux conventions de l'été

le
0
    WASHINGTON, 1er février (Reuters) - Les "caucus" de l'Iowa 
donnent ce lundi le coup d'envoi des primaires démocrates et 
républicaines, processus qui permet aux deux grands partis 
américains de désigner leur candidat à l'élection présidentielle 
du 8 novembre. 
    Etat par Etat, les partisans du Parti démocrate et du Parti 
républicain vont élire des délégués qui investiront 
officiellement en fin de campagne, lors des conventions, leurs 
candidats. 
    Après l'Iowa, dont les résultats seront connus dans la nuit 
de lundi à mardi ({ID:L8N15G02Q]), ce sera au tour du New 
Hampshire de tenir sa primaire, le 9 février.  
    D'après la dernière moyenne des sondages réalisée par le 
site Real Clear Politics, Donald Trump y est largement en tête, 
avec un score moyen de 32,2% des intentions de vote contre 12% 
pour le modéré John Kasich, gouverneur de l'Ohio, et 11,4% pour 
le sénateur du Texas, Ted Cruz. Dans les rangs démocrates, le 
sénateur du Vermont Bernie Sanders est crédité en moyenne de 
54,4%, loin devant Hillary Clinton (39%). 
    Suivront le 20 février le caucus démocrate du Nevada et la 
primaire républicaine de Caroline du Sud.  
    Le "Super Tuesday" (ou "super mardi") tombe le 1er mars: une 
dizaine d'Etats voteront alors, du Texas (155 délégués 
républicains et 252 démocrates) à l'Arkansas et de la Virginie 
au Massachusetts et à la Géorgie. 
    Le 15 mars sera aussi une date importante, puisque cinq 
Etats, dont certains importants, votent alors: Floride (99 
délégués républicains et 246 démocrates), Ohio, Illinois, 
Missouri et Caroline du Nord. 
    Les électeurs de l'Etat de New York seront sollicités le 19 
avril.  
    La primaire de Californie, Etat le plus peuplé du pays qui 
envoie donc un nombre conséquent de délégués aux conventions 
(172 républicains et 546 démocrates), n'aura lieu que le 7 juin. 
    C'est le district fédéral de Washington qui conclura 
l'exercice avec, le 14 juin, la primaire démocrate. 
    Viendra alors le temps des "conventions", du 18 au 21 
juillet à Cleveland, Ohio, pour le Parti républicain et dans la 
semaine du 25 juillet pour le Parti démocrate à Philadelphie, en 
Pennsylvanie.  
    Sur la base des délégués qui auront été élus lors des caucus 
et primaires, chaque parti désignera officiellement son candidat 
pour l'élection présidentielle du 8 novembre.  
     
    VOIR AUSSI 
    LE POINT sur les primaires  ID:nL8N15G1ZD  
 
 (Eric Faye pour le service français, édité par Henri-Pierre 
André) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant