ENCADRE-COP21-Réactions françaises à l'accord de Paris sur le climat

le
2
    PARIS, 12 décembre (Reuters) - Voici les principales 
réactions politiques, non gouvernementales et syndicales en 
France à l'accord sur le climat adopté samedi soir à la 
conférence de Paris.   
     
   
    Manuel Valls, Premier ministre, sur Twitter :  
    "Le monde entier uni à Paris pour un accord historique sur 
le climat. Fierté et responsabilité : une victoire pour la 
planète" 
     
    Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, du Développement 
durable et de l'Energie, sur Twitter :  
    "L'accord est fait ! Une nouvelle histoire peut s'écrire 
pour une harmonie entre l'humanité et la planète. Une espérance 
à bâtir" 
    "Que les peuples qui souffrent le plus du climat sachent que 
cet accord engage et que nous n'aurons de cesse de le 
transformer en acte" 
     
    François Fillon, candidat déclaré à la primaire de la droite 
et du centre pour la présidentielle de 2017, dans un communiqué 
:  
    "C'est un accord important pour notre planète et pour la 
communauté internationale. Tout n'est pas réglé mais la volonté 
collective est là ! " 
    "La France et sa diplomatie peuvent être fières du travail 
accompli" 
 
    Europe Ecologie-Les Verts, dans un communiqué :  
    "Il s'agit d'une étape historique (...) Les pays du monde 
montrent qu'ils mesurent l'ampleur et les dangers d'un 
dérèglement climatique non contrôlé" 
    "Il faudra à l'avenir être vigilant quant à la mise en 
oeuvre de cet accord et poursuivre l'indispensable mobilisation 
citoyenne et universelle" 
     
    Jean-François Julliard, directeur de Greenpeace France, sur 
iTELE : 
    "Il y a de très bonnes choses dans cet accord, il y a 
notamment l'ambition de rester en dessous des 2 degrés et de 
viser les 1,5 degré" 
    "Maintenant il faut travailler (...) Pour nous, rester en 
dessous des 1,5 degré, ça veut dire absolument barrer la route 
aux énergies fossiles, ce n'est pas explicitement mentionné dans 
le texte, mais c'est le seul moyen maintenant" 
    "J'aurais aimé que cet accord aille plus loin encore et soit 
plus ambitieux, mais au moins il y a cette base-là (...) C'est 
un bon départ, maintenant il faut accélérer" 
 
    Emma Ruby-Sachs, directrice générale suppléante de 
l'organisation Avaaz, dans un communiqué :  
    "L'accord historique conclu à Paris ouvre la voie vers les 
énergies propres que le monde attend et dont la planète a 
besoin" 
    "Il y dix-huit mois de cela, on nous avait assuré que cette 
transition hors des énergies fossiles était tout à fait 
impossible, mais les marches massives et l'appel des citoyens du 
monde entier pour des actes véritables contre le changement 
climatique ont généré un élan inarrêtable" 
    
    La CFDT, dans un communiqué :  
    "Aujourd'hui, l'ensemble des pays de la planète s'engagent 
pour garantir un monde viable pour toutes et tous. Cet accord 
universel est l'étape indispensable pour passer à l'action" 
    "La CFDT poursuivra sa mobilisation en veillant à ce que 
l'Etat français prenne toute sa part dans la mise en oeuvre de 
cet accord, notamment vis-à-vis des pays en voie de 
développement" 
     
    La CGT, dans un communiqué :  
    "Le compromis à minima qui sort aujourd'hui (...) n'est en 
rien satisfaisant, si l'on excepte la signature des 195 
États-parties et la réintroduction des droits humains dans le 
préambule de l'accord" 
    "Le texte est écrit pour partie au conditionnel, avec des 
auxiliaires de conjugaison qui en réduisent la portée" 
    "Plus que jamais, les vraies solutions sont entre les mains 
des citoyen-nes et des travailleurs-euses qui doivent se 
mobiliser pour pousser les gouvernements à en tenir compte". 
 
 (Chine Labbé) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 il y a 12 mois

    Le but du jeu n'est-il pas de se gargariser?

  • M3366730 il y a 12 mois

    combien cela coûte t'il aux citoyens ! Qu'elle satisfaction quand on voit le niveau de la dette française, du chômage, de la faillite des entreprises, des impôts, taxe et prélèvements. Hollande, petit soldat de guerre, qui va encore se gargariser dans les médias.