ENCADRE-Comment la Fed prévoit de normaliser sa politique

le
0

18 septembre (Reuters) - La Réserve fédérale américaine a dévoilé mercredi une nouvelle version du projet de retour à une politique monétaire "classique" après les années de taux quasi-nuls et d'assouplissement quantitatif qui ont suivi la crise financière. ID:nL6N0RI4UD De nombreux éléments du processus ont changé depuis la toute première version de cette "stratégie de sortie" en juin 2011; le bilan de la Fed a entre autres grossi de plus de 1.000 milliards de dollars supplémentaires. Le nouveau projet redonne au taux des fonds fédéraux le rôle de premier instrument de la politique monétaire et la Fed prévoit de se servir du taux de rémunération des réserves excédentaires comme principal levier pour ajuster celui des "fed funds". Voici les grandes lignes du nouveau projet, que la banque centrale présente comme "les principes et projets de normalisation de la politique": TAUX D'INTÉRÊT Quand elle jugera que le moment est venu d'atténuer le caractère accommodant de sa politique monétaire, la Fed commencera par relever la fourchette d'objectif du taux des "fed funds". Pour influencer l'évolution de ce taux, elle utilisera en premier lieu le niveau de rémunération des réserves excédentaires des banques. Mais elle aura aussi recours au taux des prises en pension inversées ("reverse repo") à un jour, une nouvelle facilité mise en place par la Fed de New York pour s'assurer une meilleure maîtrise de l'évolution des taux à court terme. La Fed prévoit d'utiliser cet instrument "uniquement en cas de nécessité" et de l'abandonner une fois qu'il ne sera plus jugé nécessaire. Le projet de 2011 prévoyait le recours au taux des réserves excédentaires et à l'ajustement des réserves des banques pour influencer le taux des fonds fédéraux. RÉINVESTISSEMENT DU BILAN La Fed réinvestit actuellement le produit retiré de l'arrivée à échéance des obligations qu'elle détient à son bilan, dont le montant global avoisine 4.400 milliards de dollars. Le nouveau projet prévoit l'arrêt ou la diminution progressive de ces réinvestissements à partir du moment où le relèvement des taux aura débuté. Le calendrier de cette réduction progressive dépendra du contexte économique et financier. En 2011, l'arrêt des réinvestissements était envisagé comme une première étape vers la normalisation, avant la remontée des taux. VENTES D'ACTIFS La Fed ne prévoit pas de réduire ses avoirs en ABS (asset-backed securities) par le biais de ventes directes sur le marché "même si des ventes limitées pourraient se révéler nécessaires sur le long terme pour réduire ou supprimer des avoirs résiduels", explique-t-elle. Elle prévoit de laisser ces avoirs diminuer au gré des échéances et des remboursements anticipés. Toute vente éventuelle sera annoncée à l'avance. En 2011, la banque centrale prévoyait de commencer à vendre ces titres une fois la remontée des taux entamée et de se séparer de la totalité de ses ABS sur une période de trois à cinq ans. BILAN A long terme, la Fed prévoit de "ne pas détenir plus de titres que nécessaire pour assurer une mise en oeuvre efficace et effective de la politique monétaire". Elle prévoit de détenir prioritairement des bons du Trésor alors que son bilan combine aujourd'hui Treasuries et prêts immobiliers titrisés. (Ann Saphir,; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux