ENCADRE-Clinton et Trump prompts à réagir à l'attentat d'Istanbul

le
0
    WASHINGTON, 29 juin (Reuters) - L'agence américaine de 
l'aviation civile (FAA) a annulé mardi tous les vols reliant les 
Etats-Unis à Istanbul après l'attentat mené par plusieurs 
kamikazes à l'aéroport d'Istanbul-Atatürk qui a fait une 
trentaine de morts et qu'Hillary Clinton et Donald Trump ont été 
prompts à commenter.  
    La Maison blanche a condamné "dans les termes les plus 
fermes l'attentat" et a assuré la Turquie de son soutien, et le 
Département de la Sécurité intérieure américain a annoncé qu'il 
suivait de près la situation à Istanbul. 
    L'attentat d'Istanbul a aussi suscité des réactions rapides 
des deux candidats présumé à l'élection présidentielle du 8 
novembre, illustrant l'importance des thèmes sécuritaires dans 
la campagne. 
    Pour l'ex-secrétaire d'Etat démocrate, l'attaque contre 
l'aéroport d'Istanbul rappelle que les Etats-Unis ne "peuvent 
pas se désengager" face à la menace. "L'attentat d'aujourd'hui à 
Istanbul ne fait que renforcer notre volonté de défaire les 
forces du terrorisme et du djihadisme radical dans le monde 
entier", a dit Clinton dans un communiqué.  
    "Nous devons approfondir notre coopération avec nos alliés 
et nos partenaires au Moyen-Orient et en Europe pour faire face 
à cette menace", a-t-elle ajouté. 
    Donald Trump, qui s'est prononcé contre l'immigration issue 
de pays ayant un "passé avéré" de terrorisme, a jugé lui que 
l'attentat était le signe que "la menace terroriste n'a jamais 
été aussi grande". 
    "Nos ennemis sont violents et sans merci et ils mettront 
tout en oeuvre pour tuer ceux qui ne se plient pas à leur 
volonté. Nous devons prendre des mesures maintenant pour 
protéger l'Amérique des terroristes, et faire tout ce qui est en 
notre pouvoir pour améliorer notre sécurité", a-t-il déclaré. 
 
 (Eric Beech et Eric Walsh; Julie Carriat pour le service 
français, édité par Henri-Pierre André) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant