ENCADRE-Brésil/Zika-En plus de la microcéphalie, des troubles de vue

le
0
    RECIFE, Brésil, 29 janvier (Reuters) - Les enfants affligés 
à la naissance de microcéphalie et d'anomalies au cerveau liées 
très vraisemblablement au virus Zika souffrent aussi de 
sérieuses déficiences de la vue et peut-être aussi de l'ouïe, 
ont déclaré jeudi des médecins brésiliens. 
    La moitié des 135 bébés examinés actuellement dans un centre 
de rééducation de Recife, dans le nord-est du Brésil, ont des 
problèmes de vue dus à une déformation du nerf optique et de la 
rétine, et beaucoup sont atteints de strabisme, déclare 
l'ophtalmologue Camila Ventura.  
    "Leurs yeux en garderont des séquelles toute la vie", 
dit-elle. "Entre 40 et 50% d'entre eux ont de graves problèmes 
de vue". 
    Ces bébés comptent parmi les 3.700 cas signalés au Brésil 
depuis l'an dernier de nouveau-nés atteints de microcéphalie 
associée au virus Zika, transmis par les moustiques de type 
Aedes. 
    La poussée du nombre de cas de microcéphalie est sans 
précédent et les scientifiques n'ont pas encore prouvé sans 
conteste qu'elle est due à la propagation très rapide du virus 
Zika à travers l'Amérique du Sud. 
    Daniele Ferreira Santos, une mère de 29 ans, déclare que son 
bébé âgé de deux mois, Juan Pedro, entend bien mais a du mal à 
voir. 
    "Je suis désemparée. Nous ignorons à quel degré de gravité 
il est touché et s'il y a d'autres problèmes", dit-elle. 
    La maladie due au virus Zika, qui se répand notamment en 
Amérique latine, pourrait toucher à terme trois à quatre 
millions de personnes, estime l'Organisation mondiale de la 
Santé (OMS). Margaret Chan, directrice générale de l'OMS, a 
annoncé la tenue lundi prochain à Genève d'une réunion d'urgence 
pour définir les moyens à mettre en oeuvre face à une affection 
qui atteint, selon elle, des "proportions alarmantes". (voir 
 ) 
 
 (Anthony Boadle; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant