ENCADRE-BPCE lance Fidor pour s'attaquer au marché de la banque en ligne

le
0
    PARIS, 21 février (Reuters) - Le groupe bancaire mutualiste 
BPCE a annoncé mardi son arrivée sur le marché français de la 
banque en ligne avec le lancement en 2017 de Fidor Bank, une 
offensive qui intervient alors que le secteur est en pleine 
ébullition avec la rupture tarifaire promise par Orange 
 ORAN.PA  et la mise en oeuvre de la loi Macron.  
    "Vous pourrez ouvrir un compte sur cette banque dans le 
courant 2017", a déclaré François Pérol, président du directoire 
de BPCE, qui regroupe les réseaux des Banques populaires et des 
Caisses d'Epargne.  
    La banque française a annoncée en juillet l'acquisition de 
la fintech allemande Fidor Bank, qui propose des comptes 
bancaires en ligne au Royaume-Uni et en Allemagne et un modèle 
collaboratif de distribution de produits bancaires. 
    "C'est un modèle qui est disruptif et très différent du 
notre", a ajouté François Pérol, qui veut offrir les services de 
Fidor à l'ensemble de l'Europe d'ici 2020.  
    Tiré par ING Direct et Boursorama en France, la banque en 
ligne n'a pas encore franchi le point de bascule anticipé par 
des analystes, où sa part de marché renverserait l'hégémonie des 
réseaux traditionnels.     
    Pour BPCE, qui était le seul grand groupe bancaire à ne pas 
posséder une filiale de banque en ligne, Fidor constitue un 
relais de croissance potentiel important même si ce marché est 
encore peu rentable et très compétitif. 
    Certains dirigeants bancaires français expriment en privé la 
crainte que le lancement d'Orange Bank, prévu d'ici l'été,  
n'entraîne une guerre de prix et un effondrement des marges 
similaire à celui qui a suivi l'entrée de l'opérateur Free 
 ILD.PA  sur le marché de la téléphonie mobile.     
 
 (Julien Ponthus, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant