En visite dans une synagogue, le pape dénonce les violences au nom de Dieu

le
0
    ROME, 17 janvier (Reuters) - Le pape François s'est rendu 
dimanche pour la première fois dans une synagogue de Rome où il 
a condamné les violences commises au nom de la religion. 
    "La violence de l'homme contre l'homme est en contradiction 
avec toute religion digne de ce nom, en particulier avec les 
trois grandes religions monothéistes (judaïsme, christianisme et 
islam)", a-t-il dit. 
    "Conflits, guerres, violences et injustices infligent des 
plaies profondes à l'humanité, qui nous invitent à renforcer 
notre engagement en faveur de la paix et de la justice", a 
poursuivi le chef de l'Eglise catholique. "Ni la violence ni la 
mort n'auront jamais le dernier mot devant Dieu." 
    François n'est que le troisième pape à se rendre dans la 
principale synagogue de Rome, après ses deux prédécesseurs, Jean 
Paul II et Benoît XVI. 
    Un dispositif de sécurité renforcée avait été mis en place 
pour sa visite. 
 
 (Philip Pullella; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant