En visite dans le QG du candidat

le
1

On l'appelle « le 209 », pour 209, rue de l'Université (VIIe). C'est là, en plein cœur du Paris chic des ministères, face au musée du Quai Branly et à quelques dizaines de mètres de la tour Eiffel, que le candidat Nicolas Sarkozy a installé son QG de campagne. Plus de 400 m2 de locaux, répartis sur trois niveaux, où une quarantaine de petites mains s'affairent chaque jour de 8 heures à 22 heures pour faire vivre la campagne de leur champion.

 

La visite commence dès le rez-de-chaussée. Passé la lourde porte vitrée, il faut un badge pour entrer dans le saint des saints. Murs blancs, moquette grise et surtout des photos du maître des lieux partout, avec le fameux slogan tiré de son dernier livre « Tout pour la France ». Une dizaine de bénévoles s'activent autour d'une grande table pour trier les parrainages d'adhérents LR qui abondent, alors que d'autres prétendant(e)s rament pour atteindre le but. « En ce moment, on en reçoit plus de 2 500 par jour ! », jure-t-on. Un patio avec une vieille table en teck et des chaises en plastique blanc complètent ce décor sans chichi.

 

Au premier étage, ça bouillonne encore plus : la cellule Web et réseaux sociaux est animée par les jeunes de l'équipe numérique de Nicolas Sarkozy, sous la houlette d'Axel Calandre, l'homme 2.0 du QG.

 

Puis, en passant un petit couloir, on découvre la salle de presse, 80 m 2 aménagés hier en « hub-calling », véritable centre d'appels avec une vingtaine de bénévoles qui téléphonent inlassablement aux sympathisants du fichier « Tout pour la France » pour mobiliser aux quatre coins de France. Une véritable ruche.

 

Il faut ensuite monter un escalier en béton en colimaçon pour atteindre au fond d'un couloir le bureau du « boss ». Le style est épuré, sobre avec son fauteuil en cuir blanc et quelques beaux livres soigneusement posés. Une boîte de chocolats trahit le point faible de Nicolas Sarkozy. Sur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1461628 il y a 3 mois

    AJ pour 2017 un mandat clair assurant la cohésion de la nation, le seul candidat garantissant une première place au 1er tour de la présidentielle devant Marine et une victoire très large au second........Avec Sarkosy le risque devient plus grand d'une victoire étriquée et d'une possible paralysie du pays après les législatives sans parler de l'hystérie et de la confusion des affaires pendant 5 ans ....Pour moi c'est tout vu