En visite à Dachau, Merkel exprime sa «honte»

le
0
La chancelière était le premier chef de gouvernement allemand à se rendre dans ce camp proche de Munich.

«Le souvenir des destins (fracassés des détenus) me remplit d'une tristesse et d'une honte profondes». La chancelière allemande Angela Merkel s'est rendu ce mardi au camp de concentration de Dachau où elle a fait une visite historique mais controversée, à près d'un mois des élections législatives.

Historique, car il s'agissait de la première d'un chef de gouvernement allemand dans ce camp proche de Munich (sud). «Chaque détenu du camp de Dachau ou d'autres camps de concentration avait évidemment une histoire personnelle qui a été interrompue ou même anéantie», a souligné Angela Merkel, qui a déposé une gerbe de fleurs avant de s'entretenir avec des survivants au cours de cette visite d'une heure. Le camp de Dachau, où figure à l'entrée la sinistre devise des nazis «Arbeit macht frei» ( «le travail rend libre»), incarne «un chapitre effroyable et sans ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant