En Tunisie, l'armée investit un maquis djihadiste

le
0
Il s'agit du premier camp d'entraînement salafiste mis au jour depuis la révolution.

Tunis

Le témoignage d'un gendarme tunisien sur une radio du pays confirme ce que beaucoup évoquaient depuis plusieurs mois: «Ils sont installés comme dans un petit village, explique Bassem Haj Yahia de son lit d'hôpital, après avoir sauté sur une mine en début de semaine. Ils ont leurs planques et un site d'entraînement ainsi que des équipements.» La Tunisie accueillerait donc bien des camps djihadistes. Depuis lundi, les forces de l'ordre tentent d'appréhender deux groupes de combattants dans deux massifs tunisiens à la frontière algérienne. Dans le mont Chaambi, qui abrite le point culminant du pays, près de Kasserine, et à une centaine de kilomètres plus au nord, vers Le Kef.

Les conditions sont difficiles, des mines antipersonnel ont été disposées par les combattants recherchés, blessant jusqu'à quinze militaires ou gendarmes. Trois d'entre eux ont not...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant