En Syrie, l'EI libère 22 assyriens sur plus de 150 détenus-OSDH

le
0

BEYROUTH, 11 août (Reuters) - L'organisation Etat islamique (EI) a libéré 22 des quelque 150 chrétiens assyriens qu'elle a enlevés ces derniers mois dans des villages du nord-est de la Syrie, a annoncé mardi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). On ignorait dans l'immédiat le nombre exact de chrétiens assyriens encore détenus par l'EI après ces libérations mais Rami Abdoulrahmane, le directeur de l'OSDH, une organisation non-gouvernementale basée au Royaume-Uni, a déclaré qu'il était supérieur à 150. L'EI a enlevé plus de 200 assyriens en février lorsque ses troupes ont pris le contrôle de plus d'une dizaine de villages habités par cette minorité chrétienne près de la ville d'Hassaka, dans le nord-est du pays. Un membre d'une association assyrienne en Suède, Afram Yakoub, a confirmé les libérations mardi en précisant que toutes les personnes libérées étaient des personnes âgées, hommes et femmes. Rami Abdoulrahmane a déclaré qu'une rançon avait été versée, ce qu'a réfuté Afram Yakoub. "Certains ont des problèmes de santé, nous pensons donc qu'ils ont été libérés pour des raisons de santé et parce qu'ils sont âgés", a-t-il dit à Reuters par téléphone. "Cette libération est un petit signe d'espoir. Cela nous donne l'espoir qu'un jour, ceux qui restent seront libérés", a-t-il ajouté. L'EI avait déjà libéré 19 personnes en mars. (Mariam Karouny; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant