En Syrie, des djihadistes en embuscade

le
0
La présence de militants islamistes internationaux a été signalée en diverses parties du pays.

Deux journalistes occidentaux ont été enlevés et détenus pendant une semaine par des djihadistes internationaux en Syrie, avant d'être libérés jeudi dernier par des combattants rebelles de l'Armée syrienne libre. John Cantlie, photographe indépendant de nationalité britannique, et Jeroen Oerlemans, un photographe néerlandais, ont été capturés le 19 juillet peu après leur passage clandestin de la frontière turque, dans la région de Bab al-Hawa, dans le nord-ouest de la Syrie. Les deux hommes sont tombés sur le campement d'un important groupe de plusieurs dizaines de combattants islamistes étrangers, plus vraisemblablement par malchance que du fait d'une quelconque complicité de leurs passeurs.

Les journalistes ont décrit leurs ravisseurs comme des musulmans britanniques d'origine pakistanaise et bengalie. Certains avaient, selon eux, de forts accents londoniens. Ils ne cessaient de faire référence à la charia et au Coran, et affirmaient être sous les ordres d'un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant