En Suisse, on est pauvre avec 2 000 euros par mois

le
2
En Suisse, le seuil de pauvreté pour une personne seule est fixé à 2 239 francs suisses par mois, soit 2 050 euros.
En Suisse, le seuil de pauvreté pour une personne seule est fixé à 2 239 francs suisses par mois, soit 2 050 euros.

L'Office fédéral de la statistique (OFS), tout comme Caritas, rappelle assez régulièrement que le pays des banques et des vaches grasses compte aussi des fauchés, des laissés-pour-compte. Et, malgré la belle situation économique de la Confédération (avec un budget en équilibre et une croissance de 1,3 % en 2016), le nombre de pauvres augmente. Il est de 7 %, contre 6,6 % lors de la précédente enquête en 2016. Il atteint 11 % parmi les personnes qui n'ont pas suivi l'école obligatoire (notamment les étrangers originaires de pays non européens), 12,5 % chez les femmes seules avec enfants et surtout 13,9 % chez les plus de 65 ans (l'âge de la retraite dans ce pays).

Dans la Confédération, le seuil de pauvreté pour une personne seule est fixé à 2 239 francs suisses par mois, soit 2 050 euros. Il atteint 3 984 francs (3 640 euros) pour une famille composée de deux adultes et de deux enfants. Ces sommes risquent d'interpeller la majorité des Français, qui ne perçoivent pas de tels revenus ! Pour comparer, il faut regarder le « taux de risque de pauvreté », qui correspond dans l'Union européenne au seuil officiel de pauvreté, soit 60 % du niveau de vie médian. En France, il s'établissait en 2014 à 1 008 euros par mois pour une personne seule et, selon l'Insee, 8,8 millions de personnes (14,1 %) vivent avec un niveau de vie inférieur à ce seuil. En Suisse, ce taux atteint, selon l'OFS, 15,6 %.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 il y a 7 mois

    en France , et pour les socialistes , 2000€/mois correspondent aux classes moyennes qu'il faut racketter pour assister ceux qui ne font rien et/ou qui ne veulent/savent rien faire

  • semis il y a 7 mois

    ça tombe à pic, ce n'est pas là bas que j'avais prévu de passer ma retraite, surtout avec la nouvelle ponction CSG